"Case depart" Th.Ngijol, F.Eboué, L. Steketee

Case départ, au vu de la promotion télé orchestrée autour des deux acteurs Thomas Ngijol et Fabrice Eboué, constitue sans conteste la comédie française de ce début d'été. Les deux compères dont les carrières ont débuté par le Jamel comedy club se lancent dans le cinéma. Je ne connais pas particulièrement ce qu'ils ont fait dans leurs one man show respectif et le peu que j'ai vu de leurs talents dans les shows télévisés ne m'a pas toujours convaincu de la pertinence de leur humour. Même s'ils dégagent l'un et l'autre un capital sympathie évident, je me rappelle avoir souvent trouvé calamiteuses les apparitions de Ngijol quand il officiait au Grand Journal de Canal. Fabrice Eboué a pour lui un petit avantage, son physique de "koala", comme le dit Jamel, lui permet d'être drôle avant même d'avoir dit un mot. Voilà pour ce qui est des réserves. Toujours est il qu'un film porté par deux acteurs noirs aujourd'hui en France constitue à lui seul un événement. Et oui, nous n'avons pas eu ni d'Eddie Murphy ni de Denzel Washington. On est pas obligé non plus de faire comme aux Etats Unis certes mais c'est un fait. Le dernier film français porté par un acteur noir doit être black mic mac et ça date! Par ailleurs un film dont le thème est la mise en esclavage des noirs par les blancs est aussi un événement en soi même s'il s'agit ici d'une comédie et qu'on ne s'attend pas à une leçon d'histoire. Cette période de l'histoire de France n'a pour ainsi dire jamais eu l'intérêt du cinéma hexagonal ou presque! Voilà qui est dit et qui donne envie d'aller voir Case départ —Alors quid du film? Au premier abord on se dit qu'on va avoir à faire à une comédie grossière à la mode de chez nous. En fait le trait est caricatural certes mais plus fin qu'il n'y parait. La caricature appuie juste là ou il faut. Comme toute bonne comédie, le postulat de départ se doit d'être simple. Ici deux demi-frères, dont le père martiniquais meurt, se retrouvent propulsés au temps de l'esclavage. Même si ça rappelle évidemment les visiteurs (mais à l'envers) l'idée reste bonne et ça fonctionne. Le décalage s'opère et prête à rire ou sourire souvent. Ngijol et Eboué sont convaincants. Leurs personnages sont bien "gratinés" et le scénario évite la complaisance. Il y a dans le rythme quelques redondances, rien d'extraordinaire dans la réalisation mais l'ensemble fonctionne plutôt bien. Le scénario tient jusqu'au bout, ce qui est un fait assez rare dans la comédie française, qui s'essouffle souvent au bout de la première demi-heure. Pas mal de scènes bien vues et drôles. Je n'en dis pas plus. Si vous voulez passez un bon moment allez voir Case départ. Fabrice Eboué et Thomas Ngijol ont réussi leurs coup et rentrent de plain-pied dans le cercle des acteurs comiques français de prestige.

2 commentaires:

  1. salut, très bonne critique...du coup ça donne envie de répondre

    j'ai effectivement vu le film...je connaissais et j'appreciais le talent de ngijol et de fabrice eboue...et c'est vrai que certaines apparitions de thomas au grand journal était poussives (mais pas toutes quand même)...il n'en demeure pas moins que j'allais voir le film avec une appréhension d ece que ça pourrait bien donner les 2 au cinéma...surtout que certaines critiques professionelles ne donnaient pas forcément envie (mais bon s'il fallait suivre le gôut des journalistes beaucoup de blockbusters français n'auraient jamais aussi bien marché !) ...enfin bref

    Le film est un vrai délice et j'ai trouvé que les 2 acteurs en herbe sont hyper convaincants et drôles...j'avais lu quelques part que leur jeu était mauvais, c'est pas vrai du tout !!

    par ailleurs, ce n'est pas le premier acteur venu (même parmi nos GRANDS acteurs français) qui peut réaliser un film...et là jouer et réaliser en même temps est un sacré tour de force qui doit être salué comme il se doit !

    Donc chapeau bas à eux de réussir cette mission si délicate de faire rire, et encore plus quand le sujet est grave...

    je terminerai en disant que ceux qui aiment l'humour de ce film aimeront certainement la mini-série diffusée sur canal Plus et qui s'appelle "inside jamel Comedy club"...produite par Fabrice Eboue et blanche Gardin ;) C'est excellentissime !

    RépondreSupprimer
  2. FABRICE éboué , ngijol bounty !!

    RépondreSupprimer