Ibrahim Maalouf « Kalthoum »

Ibrahim Maalouf est un trompettiste franco-libanais qui s'est fait connaître grâce à de multiples collaborations : de Sting à Mathieu Chedid, en passant par Amadou & Mariam, Vanessa Paradis ou encore Thomas Fersen. C'est un personnage atypique dans le monde du jazz français, capable de marier avec délice la pop, l'électro, le hip-hop, la chanson française et ses propres racines libanaises, au jazz plus traditionnel. Ibrahim Maalouf vient de sortir simultanément deux albums en hommage aux femmes : « Red Black & Light », un album contemporain, moderne, pop aussi avec notamment une reprise d’un titre de Beyoncé. Et « Kalthoum », un hommage à la célèbre diva égyptienne Oum Kalthoum, véritable monument de l’histoire du peuple arabe. Il reprend ici l'un de ses plus grands succès « Alf Leila Wa Leila » ( « Les Mille et une Nuits ») , une chanson de 1969 qui se présente sous la forme d'une suite d'environ une heure. Et cette suite est surtout une succession de tableaux laissant la place à l'improvisation. Cet album a été enregistré et mixé à New York avec la même équipe que l’album « Wind », album hommage à Miles Davis. C'est un peu comme une continuité de cette aventure discographique avec Mark Turner au piano, Larry Grenadier à la contrebasse et Clarence Penn à la batterie. C'est avec cette formation recentrée sur le jazz classique et 100% instrumental qu'Ibrahim Maalouf a choisi de célébrer les 40 ans de la disparition de la diva.

Ibrahim Maalouf - Kalthoum - Mister Productions - 2016


Aucun commentaire:

Publier un commentaire