Zone Libre "PolyUrbaine"

Zone Libre c'est le groupe à géométrie variable de Serge Teyssot-Gay, l'ex-Noir Désir, toujours la guitare acérée en bandoulière. Après deux albums bien sombre mais toujours à propos, avec la singulière Casey, Zone Libre diversifie sa musique, en nous offrant une fusion comme on n'en avait peut-être plus entendu depuis les années 90, avec des groupes comme Rage Against The Machine, Urban Dance Squad, ou encore No One Is Innocent. Et « Nobody said » en est le parfait exemple, puissant, addictif. Serge Teyssot-Gay prouve donc encore une fois qu'il a le don de savoir bien s'entourer. Cette fois-ci, on trouve à ses côtés Marc Nammour, qui fait une infidélité à La Canaille, et Mike Ladd, et son flow New-Yorkais. "J'ai pensé à Marc (Nammour) par rapport à Mike (Ladd), et inversement, parce que je trouvais intéressant de les réunir sans qu'ils se connaissent. Marc, c'est quelqu'un qui travaille beaucoup ses textes, qui est précis. Il me donne l'impression de planter ses mots sur la musique. Mike, au contraire, vient de la musique orale, du free-style, c'est un improvisateur comme il y en a peu à ce niveau-là, capable de créer en temps réel avec les mots", précise le guitariste (source : RFI Musique). Marc Namour atteint des sommets de narrations en peignant des histoires d'hommes devenus des ombres façon silhouette à la Giacometti. On aime ces solis de guitare plein de folies, ces histoires sombres mais réalistes, cette musique hors-mode qui respire la liberté, ce groove incendiaire, le flow rythmé de l'Américain, les mots pleins de sens du Français et cette énergie qui nous donne envie de relever la tête !

Zone Libre - PolyUrbaine - 2015 - Intervalle Triton

Aucun commentaire:

Publier un commentaire