Sufjan Stevens "Carrie & Lowell"

Je dois bien avouer que je me suis parfois perdu dans certains projets grandiloquents de l’Américain Sufjan Stevens. Ici, on en est bien loin puisqu’il revient à beaucoup plus de simplicités avec onze titres d'une beauté naturelle, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Dès le premier morceau, le ton est donné : des arpèges de guitare, pas de section rythmique (ni basse, ni batterie) et un chant plein de mélancolie. Sur la pochette de cet album, on découvre une photo ancienne, une photo tirée des archives familiales de Sufjan, avec le portrait d'un couple, Carrie et Lowell, autrement dit sa mère, récemment disparue, et son beau-père avec qui le chanteur avait monté son label musical Asthmatic Kitty. Et c'est un peu l'Histoire de cette famille que raconte ici Sufjan Stevens. il parle surtout de l’absence de sa mère, dépressive et maladive. Cet album est une petite merveille de délicatesse : un chant d'une troublante beauté, des arrangements très discrets, on est à la limite du « religieux ». Mais derrière cette délicatesse, sublime, se cache l'Histoire pas très gaie d'une famille recomposée : un album très personnel.

Sufjan Stevens - Carrie & Lowell - Asthmatic Kitty Records -2015


Aucun commentaire:

Publier un commentaire