Festivals de l’été en Bretagne, Les Vieilles Charrues les 16, 17, 18, 19 Juillet 2009

En 1992 à Brest il y avait le rassemblement de vieux gréements, à Carhaix il y aura le rassemblement de vieilles charrues. Ce n’était alors qu’une simple kermesse et ce n’est que lors de la seconde édition que la musique y trouvera une place avec Les Pires, le groupe trégorois inspiré des la musique des Balkans, en tête d’affiche. Par la suite le Festival investira le centre ville de Carhaix et la musique va alors prendre une place plus importante jusque la venue incroyable de James Brown en 1997. Depuis le Festival s’est installé sur le site de Kerampuilh et a pris une dimension internationale. Au programme du rock, de la pop, de la variété française, de l’électro, de la soul, du folk, du breizh, du hip-hop, du reggae. Un éclectisme où tout le monde peut y trouver son petit coin de paradis.
Pour cette 18ème édition, c’est le Boss en personne qui aura l’honneur de l’ouverture accompagné du E Street Band pour une date unique en France.
A partir du vendredi le festival va prendre son rythme de croisière avec une vingtaine de concerts par jour. Une Carte Blanche au label Fargo, le label indépendant parisien, avec la présence d’Alela Diane et du suédois Olle Nyman, le rock aux nuances électro de TV On The Radio, la pop classieuse des bretons de Montgomery, sans oublier le trio de chanteuses breizh Ebrel-Le Buhé-Vassallo.
Le samedi, on sera curieux d’assister à la rencontre inattendue entre les frères Morvans, les maîtres du Kan Ha Diskan, habitués à faire danser les rondes bretonnes et les 17 percussionnistes des Tambours du Bronx pour une création originale. Les folkeux de Cocoon et et de Coming Soon devraient combler nos esgourdes sans oublier le rock de Ghinzu, apellés à la rescousse pour suppléer NTM. On jettera aussi une oreille et un regard sur la prestation scénique de Metronomy.
Dimanche l'enfant terrible de la télé-crochet, Julien Doré attirera les fans et les curieux, Baba Salah et sa musique mandingue nous fera voyager au Mali, Yo ! Majesty est attendu pour un set énergique et du hip-hop revendicatif, L’angle Mort (Zone Libre vs Hamé & Casey) avec son mélange de guitares rock et de phrasés hip-hop risque de surprendre, voir de désorienter certains.
4 jours de musique avec comme thème du Festival les extra-terrestres. A DeLaLuneOnEntendTout on ne pouvait donc pas louper cette manifestation. On vous racontera.
Pour la programmation complète, vous pouvez vous rendre sur le site du festival.


1 commentaire:

  1. Au plaisir peut-être de s'y croiser...

    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer