Skinshape "Skinshape"

Derrière cette jaquette qui pourrait faire penser à une démo des années 1990, se cache un disque intemporel,  inqualifiable et incroyable. Influencé par la musique des années 1950 et 1970, Skinshape alias Will Dorey, jeune londonien de 23 ans, est également  bassiste et choriste dans un groupe appelé Palace et cofondateur du label Horus Records qui œuvre dans le Reggae. Il nous offre ici son premier album solo au son vintage : un concentré de dub délicatement groovy et d’électro délétère aux sonorités psychédéliques. 
Ce disque comporte quelques maladresses et imperfections mais à travers les sept plages, il transperce les genres avec beaucoup d’adresse et de subtilité et arrive à créer un univers propre. A part quelques invités, l’artiste assure l’ensemble des voix et des instruments (basse, guitare, synthés et percus). Chaque composition est relevée d’une batterie et d’une ligne de basse qui posent un rythme planant, créant ainsi un fil rouge à l’album en lui donnant une couleur de downtempo ou de trip-hop. C’est au final une œuvre originale et brillamment orchestrée, un album au son doux, vintage et feutré...

Skinshape - Skinshape - Melting Records - 2014



Aucun commentaire:

Publier un commentaire